Le mot « paix » a été projeté sur la mairie de Tel Aviv en hébreu, anglais et arabe à la suite de la cérémonie de signature des traités de paix à la Maison Blanche

Les murs de la Vieille Ville de Jérusalem se sont illuminés des drapeaux des Émirats arabes unis et de Bahreïn, ainsi que de ceux d’Israël et des États-Unis, en clin d’œil aux accords de paix signés aujourd’hui entre le président américain Donald Trump, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et les ministres des Affaires étrangères des Emirats arabes unis et du Bahreïn.

Le mot « paix » a été projeté sur la mairie de Tel Aviv en hébreu, anglais et arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *