Sept donateurs financent 13 institutions en proie à de graves difficultés en raison de la pandémie, les parents ayant du mal à payer les frais et les dons réguliers se tarissant

 Un groupe de donateurs a donné 2,7 millions de dollars à treize écoles juives d’Europe qui sont confrontées à des problèmes financiers en raison de la crise du coronavirus.

L’argent destiné aux treize écoles provient de cinq des sept donateurs qui soutiennent Educating for Impact, une organisation à but non lucratif basée à Londres qui promeut un changement stratégique dans les écoles juives afin de sécuriser et de renforcer les communautés juives en Europe.

Avec deux donateurs extérieurs, ils ont placé l’argent dans le European Jewish Community Day School Crisis Fund [Fonds de crise des écoles de jour de la Communauté juive européenne], qui a été créé pour soutenir les écoles juives en difficulté, a écrit l’organisation à but non lucratif dans un communiqué.

Parmi les écoles bénéficiant de ces fonds figurent la Lauder Athens Jewish Community School en Grèce, l’école Ibn Gabirol dans la capitale espagnole de Madrid et l’école juive de Tallinn, en Estonie.

« Avec des parents qui ont du mal à payer les frais de scolarité ainsi que des donateurs réguliers incapables de soutenir les écoles aux niveaux précédents, la situation est devenue désastreuse », peut-on lire dans le communiqué.

Les fonds proviennent de l’American Jewish Joint Distribution Committee, de la Ronald S. Lauder Foundation, de la Maurice and Vivienne Wohl Philanthropic Foundation, de la Rothschild Foundation Hanadiv Europe, du Maimonides Fund, du philanthrope russe Mikhail Fridman et d’un autre donateur anonyme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *