Suite à la hausse du nombre de personnes contaminées, le gouvernement a instauré de nouvelles restrictions 1.262 cas de contamination au coronavirus et deux décès supplémentaires ont été enregistrés mercredi en Israël, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué, tandis que la pandémie continue de progresser. Ce chiffre porte le bilan total à 33.860 personnes infectées, parmi lesquelles 115 patients sont dans un état grave. Le nombre de décès s’élève à 346 depuis le début de la pandémie.  Suite à la hausse du nombre de personnes contaminées dans le pays, le gouvernement a décidé d’instaurer lundi de nouvelles restrictions afin d’enrayer la propagation du virus.

La ville ultra-orthodoxe de Beitar Illit, située en Cisjordanie, a notamment été désignée « zone restreinte ». Par ailleurs, le président israélien, Reuven Rivlin, a fustigé mercredi la conduite du gouvernement dans la gestion de la crise liée à l’épidémie de coronavirus, affirmant qu’Israël n’avait développé aucun plan de lutte contre la pandémie. « Jusqu’à présent, l’État d’Israël n’a développé aucun ‘plan martial’ clair et cohérent pour lutter contre le virus », a déclaré M. Rivlin lors d’une cérémonie de remise des diplômes aux membres du Collège de sécurité nationale.

« Nous n’avons pas un seul organisme chargé de mobiliser les connaissances, la lutte, l’adaptation, le contrôle et le discours avec le public et face au public », a-t-il dénoncé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *